Référence : AM_EcoCirc_PilChange

Fonction

Description de la mission générale
L’accord de majorité régional bruxellois pour 2019-2024 est particulièrement ambitieux en matière d’économie circulaire, de politique de gestion des ressources et déchets et de propreté publique. L’alignement des stratégies en la matière sur les objectifs climatiques et environnementaux européens et régionaux, les attentes des Bruxellois.e.s en matière d’offre durable, la situation – délicate à certains égards – de l’opérateur Bruxelles Propreté et de ses filiales, nécessiteront des changements de gouvernance entre acteurs publics et privés de l’économie, de la gestion des déchets et de l’environnement. Un changement de gouvernance doit en effet s’opérer entre acteurs au vu du fait que « les outils de soutien économique (réglementations, financements, accompagnement, ressources humaines affectées au sein des organismes, promotion à l’étranger, recherche à vocation économique, etc.) seront progressivement orientés vers le soutien à la transition de toutes les entreprises et secteurs vers des modèles de production décarbonés, vers l’économie circulaire et régénérative, vers l’entrepreneuriat social et démocratique et vers la digitalisation de l’économie ». La Région de Bruxelles-Capitale tend à s’appuyer sur la théorie de l’économie du doughnut pour mettre en œuvre son redéploiement.

La cellule Economie circulaire / Ressources-Déchets / Propreté publique du cabinet Maron est composée de cinq personnes, dont la responsable et un appui administratif.

Mission
Le/la collaborateur.trice politique économie circulaire est essentiellement un.e acteur.trice du changement et un.e chef.fe de projet. Il/elle a un intérêt certain pour les domaines de sa fonction.

Le/la collaborateur.trice politique est en charge d’assurer un co-pilotage coordonné de la stratégie de transition économique « Be in Transition » et de la politique du traitement des flux des ressources déchets mise en œuvre par Bruxelles Propreté et ses filiales afin de mettre en œuvre la déclaration de politique générale sur ces thématiques.

Le cœur de la mission du/de la collaborateur.trice politique est d’être le trait d’union entre les équipes du cabinet de Alain Maron (et ce en duo avec la conseillère « gestion et législation des déchets » avec qui il/elle travaille en étroite collaboration), le cabinet de Barbara Trachte, en charge de la transition économique (dans le cadre d’une gestion de projet transversale), du département Economie Circulaire de Bruxelles Environnement qui est elle-même au cœur de l’écosystème public de la stimulation économique et du responsable traitement de Bruxelles Propreté ainsi que de ses filiales. Le cabinet entend s’appuyer de façon étroite sur les compétences présentes au sein des administrations concernées pour mener à bien les projets du Gouvernement.

Dans le cadre de la transition économique, Bruxelles Environnement est le garant de la durabilité forte dans l’ensemble de ses politiques et se doit de transmettre son expertise aux administrations en charge des questions économiques, de financement, de recherche et de foncier. Avec la division concernée, il s’agit de définir un nouveau rôle pour Bruxelles Environnement dans ce contexte de transition et de s’assurer que la Région se donne des objectifs ambitieux en matière de durabilité forte.

Parallèlement, le/la collaborateur.trice politique veillera à une bonne intégration de l’Agence Bruxelles-Propreté dans le processus BE in Transition. Dans ce cadre, le/la collaborateur.trice politique sera amené.e à prendre en charge des projets de changement à mettre en œuvre au sein de l’Agence Bruxelles-Propreté comme améliorer le traitement des flux, faciliter l’accès aux gisements des ressources collectées par l’Agence (le métier d’avenir de l’Agence) ainsi que d’être le/la responsable au cabinet pour le suivi de la mise en place de la nouvelle politique commerciale qui vise à augmenter le tri et la prévention au sein des entreprises bruxelloises.

Par ailleurs, dans le cadre de la politique régionale circulaire en matière de marchés publics et d’achats, le/la collaborateur.trice politique travaillera à l’amélioration continue des marchés publics de l’Agence Bruxelles-Propreté en terme de circularité et d’économie locale.

Missions liées à la fonction :
• Accompagner la gestion du changement au sein des administrations, notamment en accompagnant la transformation culturelle de celles-ci et en accompagnant les équipes et les individus dans les situations de transition ;
• Faire un diagnostic en se basant sur l’analyse des besoins existants, proposer des mesures et en évaluer les résultats ;
• Donner des instructions, indications et/ou explications claires, précises concernant les tâches à exécuter ;
• Constituer des réseaux au sein de son domaine de compétences, afin d’entretenir de bonnes relations avec les personnages-clés (administration, entreprises, autres cabinets, autres niveaux de pouvoir, …) ;
• Mettre en place des relations suivies, constructives et de confiance avec l’ensemble des interlocuteurs externes, notamment la direction et les interlocuteurs désignés au sein des organismes publics dépendant du Ministre, les organisations syndicales, les communes…;
• Il/elle agit de manière intègre, respecte la confidentialité et les engagements et évite toute forme de partialité ;
• Il/elle gère les dimensions budgétaires afférentes à ces matières, en lien avec la cellule budgétaire (planification et exécution) ;
• Il/elle rédige d’initiative ou à la demande des notes de synthèses à destination du Chef de Cabinet et du Ministre quant à l’évolution des dossiers.
• Il/elle est chargé de rédiger les réponses aux questions et interpellations parlementaires pour ce qui concerne ses matières.

Qualifications et compétences requises
• Expérience pertinente de minimum 10 ans, dont 5 au moins en gestion de projets ou dans une fonction stratégique ;
• Niveau universitaire ou expérience équivalente ;
• Expérience démontrable en expertise en gestion de projets et en gestion du changement ;
• Travailler de manière autonome ;
• Bonne gestion des applications bureautiques pour une exécution efficace de la fonction (traitements de texte, tableurs, e-mail, intranet, internet explorer, …).

Attitudes et comportement requis
• Persévérance et capacité de s’affirmer ;
• Flexible (prêt à travailler le soir et le weekend) ;
• Connaissance du contexte politique et de ses réalités, des enjeux, des fonctionnements, des acteurs, fonctionnements, dispositions législatives et des rapports de force dans son secteur).
• Connaissance de la fonction publique est un atout.
• Capacité d’initiative, liée à une sensibilité stratégique
• Capacité à organiser le travail, à savoir établir les priorités, à travailler dans l’urgence, à résister au stress et à respecter la confidentialité et les délais
• NL : très bonne compréhension à l’audition et à la lecture

Relations au sein du cabinet :
La fonction implique une étroite collaboration avec les autres membres de la cellule et avec d’autres cellules du Cabinet. Le/la collaborateur-rice politique travaillera en duo avec la conseillère en charge de la politique des déchets qui est actuellement le contact principal de Bruxelles Environnement.
Le/la collaborateur.trice politique adhère au projet de l’écologie politique et partage les valeurs et l’éthique inhérentes à l’écologie politique

Position dans l’organigramme :
Le/la collaborateur.trice politique économie circulaire et commande publique rapporte à la responsable de cellule (+1), au directeur de cabinet (+2) et au ministre (+3). Il/elle travaille en duo avec la conseillère gestion et législation des déchets et est son back-up privilégié.

Acte de candidature
Les candidatures (cv + lettre de motivation) sont à envoyer par mail au plus tard pour le lundi 28 septembre 2020 minuit avec la référence AM_EcoCirc_PilChange, à Eric Devuyst, Secrétaire de cabinet : RH.cabinetMT@gov.brussels

Pour toutes questions concernant le contenu de la fonction, vous pouvez contacter Marion Courtois, coordinatrice de la cellule Eco Circ: mcourtois@gov.brussels.

Pour toutes questions concernant les conditions d’embauche, vous pouvez contacter Eric Devuyst, Secrétaire de Cabinet : edevuyst@gov.brussels